06 03 03 32 49 - Continuez à privilégier les formations distancielles et à respecter les gestes barrières
74 / 100

Entre les navigateurs et les moteurs de recherche, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Que vous soyez utilisateur averti d’Internet ou grand débutant, ces différents outils peuvent facilement vous induire en erreur. 

Si vous vous demandez ce qui différencie Google et Google Chrome, vous êtes sans doute dans cette confusion.  Ou peut-être faites-vous parfaitement la différence entre navigateurs et moteurs de recherche mais vous seriez bien en peine de citer plus de 2 ou 3 de ces navigateurs. Et encore moins de savoir ce qui fait leurs spécificités.

Navigateur : quelques éléments de définition

Navigateur : nom masculin, logiciel conçu pour naviguer sur le web. C’est grâce à lui que les sites internet au format html s’affichent sur votre écran.

Exemple : Google chrome, Mozilla, Safari, etc

À ne pas confondre avec le moteur de recherche. Consultez cet article pour en savoir plus. Google est un moteur de recherche là où Google Chrome est un navigateur.

Le navigateur est donc un logiciel installé sur votre ordinateur, tablette ou téléphone qui fonctionne en binôme avec le moteur de recherche. Si certains moteurs de recherche ont leur navigateur attitré, comme Google avec Google chrome, vous pouvez utiliser n’importe quel navigateur, indépendamment de votre moteur de recherche.

Alors faisons le point sur les principaux navigateurs et leurs caractéristiques.

Tour d’horizon des principaux navigateurs

Les navigateurs propriétaires

Il s’agit de logiciels le plus souvent gratuits, mais développés et mis à jour par des entreprises qui ne permettent pas aux utilisateurs d’avoir accès au code source du logiciel (pour le modifier ou pour traquer les failles de sécurité par exemple) ni d’en distribuer des copies. Si leur efficacité n’est pas en question, la collecte de données personnelles et plus largement leur manque de confidentialité ont parfois été dénoncés.

Microsoft Edge

 

Installé par défaut sur les ordinateurs Windows, et disponible pour les utilisateurs de Linux et MacOs ainsi que sur mobile, c’est le successeur du très célèbre Internet Explorer. Ce navigateur performant dispose de plusieurs fonctionnalités utiles comme le blocage automatique des fenêtres publicitaires intempestives (pop-up) ou encore la possibilité d’interdire l’accès des sites à votre localisation ou à votre webcam.

Logo du navigateur Microsoft Edge
Logo du navigateur Safari

Safari

C’est le navigateur associé aux appareils Apple (Iphone, Ipad et Mac), également disponible sur Windows. Rapide et fluide, sa fonctionnalité de remplissage automatique des mots de passe enregistrés dans le trousseau Icloud permet un gain de temps considérable tout en étant très sécurisée. Par ailleurs, l’historique et les listes de lecture sont, tout comme les mots de passe, synchronisés sur tous les appareils Apple.

Google Chrome

Ses performances et sa rapidité en ont fait le navigateur le plus utilisé. Constamment mis à jour et doté de très nombreuses extensions, il est un outil privilégié des développeurs web. Il dispose d’un système de génération et de synchronisation des mots de passe entre les différents appareils via un compte Google.

Logo du navigateur Google Chrome
Logo du navigateur Opera

Opera

Doté d’une interface fluide et ergonomique, ce navigateur développé par une société norvégienne est gratuit. Axé sur la protection des données personnelles, il intègre un bloqueur de publicités et un VPN (Virtual Private Network) qui permet de naviguer de façon confidentielle et en toute sécurité.

Les navigateurs open-source

Il s’agit de logiciels libres, souvent conçus et mis à jour par des communautés de bénévoles, dont le code est consultable et modifiable. Chaque internaute peut installer et utiliser le logiciel sans restrictions. L’accès au code permet une grande transparence (pas de risque de collecte des données personnelles), de limiter les risques en matière de sécurité et de bénéficier régulièrement de nouvelles fonctionnalités et mises à jour, chacun pouvant proposer des améliorations.

Mozilla Firefox

Disponible sur toutes les plateformes, il s’agit du navigateur open source le plus utilisé (environ 3% des parts de marché). Rapide et sûr, il peut être complété par de nombreuses extensions gratuites. Il offre un système de navigation privée (pas d’enregistrement de l’historique) et un système de blocage des publicités qui accélère le chargement des pages.

logo du navigateur mozilla firefox
Logo du navigateur Brave Browser

Brave

Créé par le fondateur de Mozilla et disponible sur Windows, Linux, MacOs, ainsi que sur iOS et Android, il protège la vie privée de ses utilisateurs en bloquant les pisteurs et en utilisant Qwant comme moteur de recherche par défaut. Son blocage des pisteurs et des cookies tiers assure une navigation fluide et rapide. Il propose également une fonctionnalité (gratuite) de navigation privée avec Tor qui permet d’anonymiser la connexion.

Le choix d’un navigateur n’est donc pas seulement une question de performance ou de sécurité : la protection des données personnelles ou la défense du logiciel libre peuvent être des critères déterminants.